COMMUNE DE MORILLON Site Officiel de la mairie de Morillon

Vous êtes ici : Accueil > Tuiles - à la une

Tuiles - à la une

Commune membre de la Communauté de Communes des Montagnes du Giffre

Lieu-dit "Chef-lieu"
90 route de Samoëns
74440 MORILLON
Tél : +33 (0)4 50 90 11 22
Fax : +33 (0)4 50 90 16 74

Monsieur Simon BEERENS-BETTEX
Maire

Opération d’aménagement urbain du secteur de "La Pusaz"

Lancement de la concertation participative pour la conception du projet.
Pour plus de renseignements, cliquez sur le document ci-dessous :

Projet "La Pusaz" : Informations utiles
La Pusaz : Compte rendu de réunion avec les habitants
Projet "La Pusaz" : Compte-rendu de la réunion avec les habitants le 07 janvier 2020

Adressage communal - Création numéro de voirie

Pour les personnes n’ayant pu venir chercher leurs plaques de numérotation lors des permanences, celles-ci seront à demander uniquement au service urbanisme de la Mairie de Morillon par mail : urba.foncier@mairie-morillon.fr
Pour connaître la liste de l’ensemble des documents relatifs à la procédure d’adressage mise en place par la commune, cliquez sur le titre "Adressage communal - Création numéro de voirie".

INSTRUCTIONS NATIONALES DU DECONFINEMENT 2ème PHASE

Si de nombreuses mesures de réouverture sont exécutoires dès ce 2 juin, il faudra encore patienter jusqu’au 22 juin pour d’autres – voire jusqu’à la fin de l’été.
Première information à retenir : l’écrasante majorité du pays est repassée en vert. Seules exceptions : l’Île-de-France, la Guyane et Mayotte, qui ne sont plus en rouge mais en orange. Ces trois régions auront donc un traitement différent du reste du pays.

Ce qui va rouvrir le 2 juin sur tout le territoire
Ce sont les parcs et les jardins qui vont rouvrir en premier, sur l’ensemble du territoire.
Les écoles primaires vont rouvrir en totalité le 2 juin, c’est-à-dire non plus sur la base du volontariat mais sur celle « d’un accueil systématique ». Ni le Premier ministre ni le ministre de l’Éducation nationale n’ont en revanche évoqué la situation des crèches. La situation dans les crèches et les écoles va être très compliquée à gérer pour les maires. Quant aux collèges, ils devront également rouvrir sur tout le territoire (pour l’ensemble des classes en zones vertes, pour les 6e et 5e dans les zones orange, ainsi que les 4e et 3e si toutes les conditions de sécurité sont réunies).
Les grands musées et monuments vont également pouvoir rouvrir partout, avec port du masque obligatoire.
Lacs, plages et plans d’eau seront systématiquement rouverts au public dès le 2 juin.
À cette même date, les restrictions de déplacement seront levées : plus d’attestation nécessaire pour se déplacer à plus de 100 km de son domicile. Tous les voyages en train seront autorisés, et les déplacements vers les départements d’outre-mer vont de nouveau être autorisés. Dans la foulée, logiquement, tous les hôtels et autres gîtes d’hébergement pourront rouvrir le 2 juin. Il est vrai qu’aucune mesure n’a imposé pendant le confinement la fermeture des hôtels, mais la plupart d’entre eux ont dû fermer leurs portes faute de clients.
Rappelons que dans les transports collectifs, rien ne change : les mesures de sécurité (port du masque) et de distanciation physique restent de rigueur.
Autre annonce faite hier : les mariages vont pouvoir recommencer à être célébrés dès le 2 juin.

Ce qui va rouvrir le 2 juin, mais pas partout
Certaines interdictions ne vont être levées le 2 juin que dans les départements verts. C’est le cas, par exemple, des lycées : en zone vertes, tous les lycées (généraux, techniques et professionnels) devront ouvrir « au moins un niveau ». En zone orange, seuls les lycées professionnels vont ouvrir le 2 juin.
Même raisonnement pour les salles de sport, gymnases et piscines : ils vont rouvrir en zone verte – progressivement pour les piscines. Dans les zones orange, ce sera le 22 juin. En revanche, les sports collectifs et de contact restent interdits partout pour l’instant.
Les parcs de loisirs et de plein air, les campings, ainsi que les théâtres et les salles de spectacle peuvent rouvrir mardi 2 juin dans tous les départements verts – en respectant toutefois l’interdiction d’y rassembler plus de 5 000 personnes. Ces mêmes lieux, en zone orange, ne rouvriront pas en revanche avant le 22 juin.
Décision extrêmement attendue, les bars et restaurants rouvriront aussi leurs portes le 2 juin en zone verte, avec un certain nombre de restrictions : les groupes de plus de 10 personnes sont interdits – comme partout ailleurs –, une distance d’un mètre sera obligatoire entre chaque table, tout comme le masque pour le personnel et pour les clients pendant leurs déplacements.
En zone orange, les seuls établissements qui pourront rouvrir pour l’instant sont ceux qui bénéficient d’une terrasse. Il faudra cependant attendre les textes réglementaires – qui devraient paraître ce week-end pour avoir les détails pratiques de cette « semi-ouverture » tout à fait inédite.

Ce qui va rouvrir plus tard
Quelques activités ne rouvriront, sur l’ensemble du territoire, que le 22 juin. C’est le cas des cinémas – il s’agit en fait d’un problème d’exploitation commerciale, les producteurs ne souhaitant pas que des films puissent sortir dans certains départements et pas dans d’autres. Il y aura bien des colonies de vacances cet été. Elles ouvriront à partir du 22 juin.

Ce qui va rester interdit jusqu’à nouvel ordre
Les rassemblements de plus de 5000 personnes restent interdits jusqu’au 31 août – ainsi que les groupes de plus de 10 personnes sur la voie publique. Il n’y aura donc cet été ni salons, ni foires, ni grands festivals, et les manifestations de rue restent, de fait, interdites. Les discothèques, casinos, salles de jeux restent fermés sans qu’une date formelle ait été donnée pour leur réouverture. La fréquentation des stades et des hippodromes par le public reste également interdite.

CE QUI CHANGE A PARTIR DU 18 MAI : CONDITIONS DE REOUVERTURE DE LA MAIRIE AU PUBLIC

Ce lundi 18 mai, les services municipaux seront à nouveau ouverts au public sous certaines conditions.
L’accueil rouvrira aux usagers de la manière suivante :
Lundi, Mercredi et Vendredi de 9 H à 12 h 30
Mardi et Jeudi de 14 h à 17 h 30 et sur rendez-vous.
Pour accéder à la mairie, il conviendra d’utiliser l’interphone.
Des mesures sanitaires ont été mises en place pour protéger la santé du personnel et des usagers. Ainsi, toute personne qui se rendra en mairie devra obligatoirement se présenter à l’accueil avant de se rendre dans tout autre bureau et devra porter un masque et si possible apporter son propre stylo.
Les autres services accueilleront les usagers uniquement sur rendez-vous, afin que chaque personne puisse être reçue individuellement dans le respect des consignes de distanciation sociale.
Néanmoins, lorsque cela est possible, le téléphone et les e-mails seront à privilégier.
Rappel contacts Mairie :
Accueil : 04.50.90.11.22 - accueil@mairie-morillon.fr
Service comptabilité : 04.50.90.69.47 - compta.rh@mairie-morillon.fr
Service Urbanisme : 04.50.90.69.46 - urbaine-foncier@mairie-morillon.fr
Service Affaires juridiques : 04.50.90.69.46 - affairesjuridiques@mairie-morillon.fr
Affaires Générales : 04.50.90.69.43 - dgs@mairie-morillon.fr

LE DEVOIR D’ALERTER LA POPULATION FACE AUX RISQUES MAJEURS : LA COMMUNE VOUS ALERTE AVEC CIITELECOM

Soucieuse de la sécurité de ses habitants, votre commune a mis en place un système d’alerte à la population... Vous pouvez vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous et remplir le formulaire :
https://www.inscription-volontaire....

L’évolution de la perception des risques s’est accompagnée d’attentes grandissantes de la population face à la pluralité des dangers : phénomènes naturels aux conséquences lourdes (inondations, tempêtes inhabituellement violentes, submersions marines, tsunamis, tornades, séismes), accidents industriels (explosion de l’usine AZF), crises sanitaires (maladie dite de la « Vache folle », grippe aviaire H1N1, Ebola,...), autant d’événements impactant la sécurité des populations et des biens, perturbant les activités économiques.
Les menaces terroristes s’ajoutent à cette liste de dangers et constituent une évolution marquante récente.

Pour faire face à ces situations et répondre aux attentes de la population, les acteurs de sécurité civile travaillent pour se préparer aux situations de gestion de crise.

L’alerte constitue, à ce titre, une réponse opérationnelle pour mobiliser les acteurs publics et privés concernés et accompagner les populations en temps de crise. Elle engage la responsabilité des personnes physiques ou morales en ayant la charge.
La jurisprudence du procès Xynthia en constitue l’une des illustrations les plus retentissantes.

Le devoir d’alerte « consiste en la diffusion, par les autorités et en phase d’urgence, d’un signal destiné à avertir des individus d’un danger, imminent ou en train de produire ses effets, susceptibles de porter atteinte à leur intégrité physique et nécessitant un comportement réflexe de sauvegarde » (Guide ORSEC – Alerte et information des populations – Tom G.4 – Ministère de l’intérieur – DGSCGC – www.interieur.gouv.fr).

En termes réglementaires, plusieurs textes font référence à ce devoir d’alerte des populations :
 le code de la sécurité intérieure (notamment son article L112-1)
 le code général des collectivités territoriales (notamment son article L 2212-2)
 le décret 2005-1158 relatif aux plans particuliers d’intervention

L’annexe à la Loi n° 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile précise, quant à elle, que « L’alerte est le signal permettant de prévenir d’un danger et appelant la population à prendre des mesures de sauvegarde (...) Le passage du stade de la vigilance à celui de l’alerte impose rapidité, exhaustivité et fiabilité de la transmission, intégrant l’accusé de réception. Ces objectifs sont imposés notamment par l’impératif d’information et de mobilisation des autorités locales (...) Il s’agira de combiner un recours accru aux nouvelles technologies (automates d’appel, information téléphonique personnalisée dans les secteurs à risques, SMS, panneaux à messages variables), avec des dispositifs plus classiques (...) »
Plus d’informations sur http://www.interieur.gouv.fr/fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Alerte-ORSEC

En tant que représentant local de l’Etat, le Maire dispose d’un pouvoir de Police (conformément à l’article L2212-2 du Code Général des Collectivités Territoriales) et, à ce titre, il a le devoir d’assurer l’ordre, la sûreté, la sécurité et la salubrité publique dans sa commune.

Aussi, la mairie d’une commune doit s’organiser :
 pour informer sa population sur les risques, grâce aux informations transmises par le préfet.
 d’autre part, pour préparer sa propre organisation de gestion de crise au travers du plan communal de sauvegarde (PCS)

Le PCS est un outil de gestion de crise et intègre un schéma d’alerte pour réagir à différents types d’événements.

A titre d’exemples :
 les événements spécifiques : coupures d’eau, de gaz ou d’électricité
 les événements climatiques : tempête, risque d’inondation, neige, verglas
 les événements sanitaires : canicule, épidémie, épizooties majeurs

Plus d’informations sur les PCS en consultant : http://www.irma-grenoble.com/01actualite/01articles_afficher.php?id_actualite=656

Le site de FRANCETVINFO.fr a publié un article le 21 septembre 2015 indiquant que trop peu de communes étaient suffisamment préparées à faire face aux catastrophes, notamment naturelles : Lire l’article sur FRANCETVINFO.fr
Le site propose même un outil pour savoir quel risque encoure chaque commune : Lire l’article sur FRANCETVINFO.fr

A PARTIR DU LUNDI 8 JUIN, ACCES LIBRE (sans rendez vous) A LA DECHETERIE

LA DÉCHÈTERIE EST OUVERTE POUR LES PARTICULIERS SUR RENDEZ-VOUS JUSQU’AU 6 JUIN

Les lundis, mercredis et samedis après-midi pour les communes suivantes : La Rivière-Enverse, Morillon, Samoëns, Sixt-Fer-à-Cheval et Verchaix
Les mardis et jeudis après-midi et les samedis matin pour les communes suivantes : Châtillon-sur-Cluses, Mieussy et Taninges
Conditions d’accès :

Prise de rendez-vous au préalable obligatoire au 07 83 35 29 54. Vous êtes très nombreux à essayer de nous joindre, nos agents de la déchèterie ne peuvent malheureusement pas répondre à tous vos appels. Ne laissez pas de message sur le répondeur téléphonique, essayez plutôt de rappeler ultérieurement.
Volume déposé limité à 2 m3.
Port du masque (ou foulards) et de gants obligatoires.
Prévoir des outils si nécessaire (pelle, balai…) car les agents de déchèterie ne mettront pas de matériel à disposition en raison des risques de contamination.
Merci d’observer une attitude aimable envers les agents de la déchèterie et les autres usagers.
Si les règles énoncées ne sont pas respectées, la Communauté de Communes se réserve le droit de procéder à une nouvelle fermeture de la déchèterie de manière à protéger les agents et les usagers.

> LA DÉCHÈTERIE EST OUVERTE POUR LES PROFESSIONNELS SUR RENDEZ-VOUS JUSQU’AU 6 JUIN
Du lundi au jeudi matin et le vendredi toute la journée.
Prise de rendez-vous au préalable obligatoire au 07 83 35 29 54. Vous êtes très nombreux à essayer de nous joindre, nos agents de la déchèterie ne peuvent malheureusement pas répondre à tous vos appels. Ne laissez pas de message sur le répondeur téléphonique, essayez plutôt de rappeler ultérieurement.

A PARTIR DU 8 JUIN, ACCES LIBRE SANS RENDEZ VOUS :
La déchèterie des Montagnes du Giffre sera accessible sans rendez-vous à partir du lundi 8 juin aux particuliers et professionnels pour le dépôt de l’ensemble des déchets acceptés.

Les usagers devront néanmoins respecter certaines consignes :

respect des distances de sécurité et des gestes barrières,
pas d’aide de nos agents ou de prêt de matériel,
port du masque et de gants recommandé,
afin de fluidifier la circulation, une filtration sera maintenue à l’entrée de la déchèterie. Comme vous êtes nombreux à attendre l’ouverture en accès libre, vous devrez probablement être patients : nous vous demandons d’observer une attitude aimable envers nos agents de la déchèterie et les autres usagers.
> JUSQU’AU 31 OCTOBRE, HORAIRES D’ÉTÉ À LA DÉCHÈTERIE

Jusqu’au 31 octobre 2020, la déchèterie des Montagnes du Giffre sera ouverte :

du lundi au vendredi : de 8h à 12h & de 13h30 à 18h
le samedi : journée continue de 8h à 17h30
fermeture les jours fériés

Informations pratiques

Pour tout savoir sur : Les aides de l’Etat, les activités réglementées organisées sur la commune de Morillon, l’ouverture des remontées mécaniques, les coupures de courant, les logements proposés à la location, la tournée de ramassage des ordures ménagères, les informations du service des impôts de Bonneville... Cliquez sur le lien informations pratiques.